San Donato Milanese (Milan), 17 juillet 2018 – Le Président Directeur Général de SONATRACH, Abdelmoumem OULD KADDOUR et l’Administrateur Délégué d’Eni, Claudio Descalzi, ont signé, aujourd’hui, un accord qui marque une étape supplémentaire pour le renfoncement du partenariat dans le bassin de Berkine, en synergie avec les installations existantes de BRN (bloc 403) et MLE (bloc 405b), avec pour objectif de réaliser un gashub dans la zone.

Cet accord s’inscrit dans le cadre du Protocole d’Accord signé le mois d’avril à l’occasion de la tenue des « 11èmes Journées Scientifiques et Techniques de SONATRACH » qui se sont déroulées à Oran et il vise à réaliser un ambitieux programme de relance des activités d’exploration et de développement dans la zone, à travers l’optimisation des infrastructures existantes en synergie avec celles de la prochaine réalisation: la mise en pose d’une ligne de 180 Km qui va connecter en fast-track les assets de BRN  avec les installations de MLE  qui deviendra le gas-hub dudit bassin.

En outre, SONATRACH et Eni  ont convenu des conditions commerciales pour l’année 2018-2019 en ligne avec le marché du gaz. Les deux Sociétés ont convenu d’entreprendre une négociation commerciale avec l’objectif d’évaluer la prorogation de la fourniture du gaz au-delà de l’échéance contractuelle en 2019, dans le cadre du renforcement de leur coopération et partenariat.

L’Administrateur Délégué d’Eni, Claudio Descalzi, a déclaré : “Il s’agit d’un pas en avant  dans  le parcours stratégique d’expansion de nos activités upstream en Algérie et dans la renégociation de la part de Eni des contrats de fourniture gaz à long terme et marque aussi l’esprit de forte collaboration entre  SONATRACH et Eni, qui est en train de se développer dans les différents domaines, de l’exploration au développement de nouveaux projets gaz et dans le cadre des énergies renouvelables”.

SONATRACH et Eni ont également convenu de renforcer leur coopération dans le secteur pétrochimique, dans l'énergie renouvelable, dans les projets offshores de l’Algérie et dans d’autres opportunités de coopération internationales.

 


ph1 cp 18072018
 ph2 cp 18072018

                      

Joint-Venture commune entre SONATRACH et BHGE

Alger, le 03 juillet 2018, s’est tenu le premier Conseil d’Administration de la société Algerian Petroleum Equipment Company "APEC", Joint-Venture commune entre SONATRACH et BHGE. Ce jalon marque la naissance officielle de ce nouvel outil industriel du secteur de l’énergie.

Grâce à un investissement initial combiné de 45 millions de Dollars Américains, la nouvelle société assurera la fabrication, l'assemblage et la maintenance de divers équipements pétroliers, notamment des têtes de puits et de production, des Blocs Obturateur de Puits (BOP) et des vannes, constituant ainsi une base capable de répondre aux besoins croissants de l’amont pétrolier. 

En plus de réduire la dépendance vis-à-vis des importations, APEC aspire à stimuler la compétitivité économique et renforcer la chaîne d'approvisionnement locale avec un potentiel d'exportation.

Elle contribuera au renforcement du tissu industriel national et à la création d'un réseau de sous-traitants nationaux, certifiés conformes aux normes et standards internationaux. Elle s'appuiera également sur la relation historique entre Sonatrach et BHGE, et la renforcera vers un partenariat d’excellence.

Pour rappel, les documents contractuels constitutifs entre SONATRACH et la Société BHGE et relatifs à la création de la Joint-Venture APEC ont été signés le 09 novembre 2017.

Signature Contrat PERTAMINA TALISMAN BONATI SONATRACH 83

Dans le cadre de l’Association Sonatrach/Pertamina Algérie EP (PAEP) et Talisman, un Contrat d’Ingénierie, de Procurement et de Construction (EPC2) a été signé avec Bonatti, ce jour au niveau de la Direction Générale de SONATRACH.

 

L’objectif de ce contrat est d’augmenter le niveau de production actuel des champs de Menzel Ledjmet Nord (MLN) qui est de l‘ordre de 17 000 barils/jour à environ 30 000 barils/jour d’huile dans des conditions optimales d’exploitation et de sécurité.

 

Ce projet s’inscrit dans la phase IV du développement du champ pétrolier Menzel Ledjmet Nord (MLN), dans le Sahara central de l’Algérie.

 

Cette phase de développement des champs de MLN & Satellites, prévoit l‘amélioration de la récupération des réserves d’huile, à travers la réalisation d’un programme des travaux qui comprend l’augmentation de la capacité d’injection de gaz de 6,4 MM Sm3/j à 7,8 MM Sm3/j à travers l’installation de nouveaux équipements, le forage de 20 nouveaux puits ainsi que des travaux de Workover sur 15 puits.

 

Ce contrat s’élève à plus de 85 Millions d’euros avec une durée de réalisation de trois (03) ans.

 

Le Total d’investissement prévu pour la phase IV de ce projet est de l’ordre de 430 MM$.

 

Pour rappel, l’Association SH/PAEP et Talisman a déjà signé plusieurs Contrats tels que les Travaux de Génie Civil avec l’entreprise Entrepose Algérie les Installations de Surface avec EPPM SA, les Services Intégrés du Forage (IDS) avec Sahara, et le Workover Rig Services avec Tassili.

La Commission d’Ouverture des Plis SONATRACH s’est réunie en ce jour, pour l’ouverture des plis relative à l’Appel d’Offres National et International restreint publié sur le BAOSEM le 13 novembre 2017. Cet Appel d’Offre a pour objet la réalisation d’une nouvelle Raffinerie de Pétrole Brut à conversion profonde d’une capacité de 5 Millions de Tonnes par an au niveau de Haoud El Hamra, Hassi Messaoud.

18 sociétés ont retiré le Dossier d’Appel d’Offres, dont 07 ont présenté des dossiers techniques :

 

                   1. Groupement : SINOPEC/CTI;

                   2. Groupement : PETROFAC/GS;

                   3. Groupement: TECNICAS REUNIDAS / SAMSUNG Engineering;

                   4. HQC (China Huanqui Contracting & Engineering);

                   5. HYUNDAI Engineering;

                   6. MAIRE TECNIMONT/PETROJET;

                   7. HUALU Ingineering.

 

Ces dossiers seront transmis au Comité d’Evaluation des Offres Techniques.

Ce projet s’inscrit dans le projet de transformation SH 2030 : il permettra d’augmenter la capacité de raffinage du Pays, et de couvrir davantage les besoins nationaux en produits raffinés.

In Salah, le 24 mai 2018 – Conduite par M. Abdelmoumen OULD KADDOUR, Président Directeur Général, la délégation de SONATRACH s’est déplacée ce jour au niveau des installations de l’entreprise à In Salah pour y présenter la stratégie SH2030 aux équipes opérant dans cette grande région du Grand Sud algérien.

Une visite technique au projet In Salah Gas a également eu lieu afin de s’enquérir de l’objectif de ce dernier qui consiste à développer les quatre (04) champs du sud du périmètre contractuel, en association avec BP et Statoil, à savoir : Gour Mahmoud, Hassi Moumene, Garet el Befinat et In Salah et cela en vue de maintenir le plateau de production à un niveau annuelle de 9 milliards de Sm3 de gaz sec.

S’inscrivant directement dans l’enrichissement et le déploiement de la communication au sein de l’entreprise, et notamment avec les bases et sites éloignés, M. Fethi ARABI, conseiller auprès de M. le PDG a présenté le plan de développement et de transformation de l’Entreprise, SH2030. « A l’horizon 2030, notre ambition est d’atteindre la 5ème place mondiale des NOC en combinant nos réserves, notre production, nos capacités de raffinage et les volumes commercialisés ».

Il a ainsi rappelé que la stratégie SH2030 s’articule autour de 30 initiatives regroupées en 3 grandes familles :

  • Des initiatives de mise en oeuvre de la stratégie pour développer la pétrochimie, le solaire ou les ressources non conventionnelles ;
  • Des Initiatives d’amélioration des processus et d’évolutions organisationnelles, l’amélioration des processus RH, de business planning et de gestion de la performance ;
  • Des initiatives d’amélioration directe de la performance, par exemple en forage ou en développement de la production. 

À cette occasion, M. OULD KADDOUR a déclaré : « Je suis convaincu qu’il est primordial pour le top management de Sonatrach d’aller au contact de nos équipes là où elles se trouvent, afin de leur expliquer les yeux dans les yeux ce que nous avons comme vision pour l’entreprise à l’horizon 2030. C’est un effort de proximité et de communication interne que je crois fondamental pour la réussite de notre transformation, car c’est tous ensemble que nous réussirons. »

Enfin, notons que Monsieur le Président est revenu longuement sur le rôle sociétal dévoué à SONATRACH en déclarant : « Qu’il est primordial pour SONATRACH d’aller au contact de la société civile et jouer, pleinement, son rôle de société citoyenne ».