Activité Transport par Canalisations (TRC)

 

L’Activité Transport par Canalisations est un maillon important de la chaine des hydrocarbures et ce, d’un point de vue historique, stratégique et opérationnel.

L’histoire de SONATRACH a débuté avec cette activité lorsqu’elle s’est lancée dès 1966 dans la construction du premier oléoduc algérien, l’OZ1, d’une longueur de 805 KM, reliant Haoud El Hamra à Arzew.

Depuis, notre réseau de transport par canalisations n’a eu de cesse de se densifier et de se complexifier en fonction du développement des activités de l’Amont et de l’Aval pétrolier et gazier de SONATRACH, en national et en international.

La longueur de notre réseau de transport des hydrocarbures dépasse aujourd’hui les 19 000 Km et le nombre de pipelines est passé de un (01) à trente-sept (37).

Trois gazoducs transcontinentaux nous relient à l’Europe à travers les pays du Maghreb.

Faits marquants de l’Activité en 2015-2016

Des projets de transport finalisés

- Achèvement du gazoduc GR5 (Reggane-Hassi-R’mel), d’une longueur de 765 km, réalisé exclusivement par des entreprises nationales. Il est destiné à l’acheminement de la production du gaz issu des champs du Sud-Ouest vers Hassi’Rmel.

- Signature et démarrage des travaux de réalisation de la station de compression GR4 et du gazoduc GR6 (Rhoude Nouss - Hassi-R’mel). Ces installations ont pour objectif d’évacuer la production du gaz des champs du Sud Est.

- Mise en service de l’expansion de l’oléoduc ELR1 reliant Hassi-Messaoud- Hassi-R’mel.

Un réseau dense et des infrastructures névralgiques

En 2015, les hydrocarbures (pétrole brut, condensat, GPL et gaz naturel) ont été transportés à travers un réseau de canalisations de près de 19 623 km.

Des centres de dispatching comptent parmi les installations névralgiques de SONATRACH car ils permettent de collecter, puis d’acheminer les hydrocarbures en provenance des zones de production vers leurs multiples destinations :

  • Le Centre de Dispatching d’Hydrocarbures Liquides (CDHL) de Haoud El Hamra (Hassi Messaoud).
  • Le Centre National de Dispatching Gaz (CNDG) de Hassi R’mel, qui assure la collecte du gaz naturel provenant des sites de production et son acheminement par pipeline vers les centres de consommation (Sonelgaz, clients tiers et unités de Sonatrach), de transformation (complexes de liquéfaction) et d’exportation par gazoducs (PEDRO DURAN FARELL, ENRICO MATTEI et GZ4-MEDGAZ).

Parmi les autres infrastructures importantes :

- 22 Systèmes de Transport par Canalisations (21 en exploitation, 01 en cours de réalisation GR5) intégrant 82 stations de pompage et de compression dont 50 Stations de Pompage destinées aux hydrocarbures liquides.

- De nombreux postes de chargement à quai de pétrole brut, de condensat, de GNL et des produits pétroliers au niveau des trois ports pétroliers de chargement d’hydrocarbures Arzew, Bejaia et Skikda.

Les 03 ports sont équipés de 5 bouées de chargement de pétrole en haute mer, qui permettent les accostages de tankers de capacité allant de 80 000 à 320 000 TM.

Réseau de transport par canalisations

carte trc

 
Quantités évacuées en 2015
Quantités transportées vers le Nord : 145,3 Millions TEP

• Pétrole brut : 47,6 Millions Tonnes
• Gaz naturel : 81,7 Milliards m3,
• Condensat : 9,8 Millions Tonnes.
• GPL. : 8,3 Millions Tonnes..

03 gazoducs transcontinentaux acheminent le gaz vers l’Europe

• Enrico Matei, reliant l'Algérie à l'Italie via la Tunisie.
• Pedro Duran Farrel, reliant l'Algérie à l'Espagne via le Maroc.
• Hassi R’Mel - Béni-Saf, reliant l'Algérie à l'Espagne via le Medgaz.

Carte Energétique

carte intro

Contrat type transport hydrocarbures liquides

trc 01

Description du Réseau de Transport par Canalisation des Hydrocarbures & Tarifs de Transport 2017

tarif trc1

Code réseau transport canalisation décembre 2015

trc 04

Contrat type transport gaz naturel septembre 2015

trc 02