Environnement

Des efforts importants sont consentis par SONATRACH pour la récupération des gaz associés produits et l’élimination progressive du torchage du gaz.

Des investissements importants sont consentis actuellement pour atteindre 1% de gaz torchés en 2021.

D’autres actions sont réalisées également dans cet effort de protection de l’environnement. A titre d’exemple,  le programme de boisement et reboisement sur les sites et bases de vie de SONATRACH, a été élargi sur des sites en externe pour le reboisement d’une superficie de plus de 500 ha, sur des bassins versants de barrages hydrauliques.

Cette action a permis de planter plus d’un million d’arbres.

Traitement des rejets liquides

Les activités de production, de stockage, de transport, de raffinage et de transformation des hydrocarbures génèrent  des rejets liquides.

Pour réduire cet impact, la majorité des complexes et installations industrielles de SONATRACH sont dotées d’unités de traitement des rejets industriels et domestiques.

Dans le cadre du développement durable, SONATRACH a procédé à la rénovation de ses unités de traitement, voire à leur remplacement pour certaines afin de satisfaire les valeurs limites en matière de rejet liquides, fixées par les décrets d’application de la loi 03-10 relative à la protection de l’environnement.

Les eaux domestiques traitées sont ainsi récupérées pour les réseaux anti-incendie, et l’irrigation des espaces verts et espaces reboisés.

La gestion des déchets générés par les unités

Le renforcement du cadre législatif et réglementaire régissant le domaine de gestion des déchets induit par la loi 01-19 et ses textes d’applications ont impulsé la démarche déjà engagée par SONATRACH dans ce domaine.

SONATRACH s’est engagée pour la réalisation d’un Plan de management des déchets dans le but de mettre en place une démarche systémique et intégrée de management des déchets, reposant sur les principes de la réduction à la source, le recyclage, la réutilisation, la valorisation et l’élimination.

Plusieurs projets au niveau des sites opérationnels ont été lancés avec pour but :

  • Le traitement de résidus pétroliers stockés provisoirement comme les déblais de forages, boues de pétrole, etc… ;
  • Le traitement des équipements et huiles à PCB de certains complexes ;
  • L’aménagement et l’imperméabilisation des sites de stockages intermédiaires (avant traitement) ;
  • L’aménagement des centres d’enfouissement technique des déchets ;
  • L’introduction du tri sélectif des déchets ;
  • La récupération des huiles usagées et des batteries usagées ;

La prise en charge des déchets de soins aux termes de conventions signées avec les hôpitaux régionaux des Activités Liquéfaction, Raffinage, Pétrochimie et du Transport par Canalisations ainsi que des régions Affaires Sociales.

50 ans, 50 000 arbres

reboisement