Logo lexpression

Conférence sur les énergies renouvelables

Ce que préparent le FCE et Sonatrach

Le Premier ministre inaugurera la conférence-exposition qu'organiseront le FCE et Sonatrach, les 17, 18 et 19 janvier au Palais des expositions des Pins maritimes(Alger).

Cet événement sera tenu sous le thème: «Réussir la Stratégie nationale de transition énergétique à l'horizon 2030.» Cette rencontre est censée apporter des éclairages sur les problématiques entravant le développement de ce secteur et esquisser l'ébauche d'une feuille de route pour réussir la transition énergétique. Cet événement va donner un signal fort aux investisseurs nationaux et étrangers et surtout aux bailleurs de fonds. Le secteur de l'énergie a toujours été la locomotive de l'Economie nationale. Le gouvernement, d'après le document du FCE, a décidé le lancement d'un plan de développement des énergies renouvelables de 22 Gigawatts, dédié à la seule consommation locale, et à réaliser sur la période 2017-2030/40. A court terme, un appel d'offres sera lancé prochainement pour le développement de 4 Gigawatts de solaire photovoltaïque sur une période de quatre à six ans. Cette première étape, selon la même source, représente un total d'investissement de quatre à cinq milliards de dollars.

D'autre part, indique-t-on, le processus de sélection des entreprises qui participeront à ce projet sera basé sur le principe du moins-disant du prix du kWH. Selon ses organisateurs, cette conférence tentera de répondre à plusieurs questions, dont la plus fondamentale: «Comment sortir de la dépendance aux hydrocarbures qui hypothèque sérieusement notre souveraineté et l'avenir du pays?». Il est question aussi d'autres questions pertinentes: faut-il continuer à exporter les hydrocarbures à l'état brut ou doit-on encourager le développement d'une industrie de transformation? Comment concilier les besoins croissants du marché interne avec les engagements de l' Algérie en matière de productions destinées à l'exportation? Et comment doter l'Algérie d'une Industrie nationale de production de biens et de service dans le secteur de l'énergie et comment encourager l'innovation et la formation dans ce domaine? Le FCE prône l'ouverture de ce secteur névralgique au privé algérien. Dans ce cas, il faudra concevoir un cadre juridique et réglementaire pour encourager l'investissement tout en préservant les intérêts suprêmes de l' Algérie. «S'il y a bien un secteur où il serait judicieux de faire valoir la préférence nationale, c'est bien celui de l'énergie»,est-il soutenu. Les énergies renouvelables (hydraulique, solaire, éolienne, géothermique et biomasse) se développent intensément partout dans le monde, portées par la nécessité de lutter contre le réchauffement climatique en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. La baisse continue des cours du baril depuis 2014, conjuguée à la baisse drastique des exportations d'hydrocarbures et des recettes fiscales pétrolières et l'augmentation de la consommation interne à laquelle il faudra faire face progressivement, militent pour la transition énergétique. Les énergies renouvelables s'imposent dans ce contexte comme l'alternative la plus sérieuse, la plus propre et commercialement la plus rentable. Pour le FCE, la recherche d'alternatives aux énergies fossiles doit être considérée comme la priorité nationale.

Une transition énergétique couplée à la diversification économique doit favoriser l'émergence de nouvelles filières industrielles. Il est ainsi indispensable de revoir les offres de formation au niveau des universités et de créer des centres d'excellence dédiés aux métiers pour répondre aux besoins de ces filières novatrices, peut-on lire sur le document du FCE. Les énergies renouvelables patinent en Algérie. Le 7ème Salon des énergies renouvelables (ERA 2017), s'est tenu à Oran du 23 au 25 octobre dernier au Palais des Conventions à Oran. Le programme des énergies renouvelables, élaboré en 2011, a été érigé en priorité nationale lors d'un Conseil des ministres de mai 2015.

In L’EXPRESSION du 10/01/2017

 

ph Conference sur les energies renouvelables

                                             Echerouk