lexpression

Satisfaction de la forte demande gazière durant la période hivernale

Afin de contribuer à satisfaire la forte demande gazière durant la période hivernale, la Sonatrach va mettre à la disposition pour la vente d'une quantité de10 millions m3 par jour de gaz, pouvant aller jusqu'à 20 millions m3 par jour au besoin.

 

L'annonce a été faite, hier à Hassi Messaoud par le président-directeur-général de la société nationale qui a procédé à la mise en service officielle d'un «projet de gaz de vente». Un projet réalisé en un temps record de 70 jours seulement grâce aux efforts menés par le personnel de Sonatrach et au concours d'entreprises nationales, comme a tenu à le souligner Abdelmoumen Ould Kaddour afin de permettre la mise de la quantité de gaz en question destinée à la commercialisation dans le réseau du gaz de vente. Ce «projet» a été doté d'un financement global de 220 millions DA (équivalent à 2 millions USD). Au cours de sa visite, Ould Kaddour s'est enquis du fonctionnement d'un système de développement et de contrôle dit Fmis «Filed Management and Information System» qui permet très rapidement de réduire le temps de non- production de puits à travers le champ de Hassi-Messaoud qui recèle quelque 800 puits, tout en augmentant leur capacité productive. Il a appelé, en outre, à généraliser l'application de ce système développé par des équipes de jeunes techniciens sur tous les champs à l'échelle nationale, avant d'assister à une présentation sur l'Organisation Ourhourd. Couvrant une superficie totale de 254,54 km2, le gisement d'Ourhoud, créé le 1er juillet 1997, est situé dans le bassin de Berkine, à 320 km au sud-est de Hassi Messaoud, et est réparti sur trois blocs d'exploration gérés par Sonatrach et ses partenaires étrangers (Anadarko, Cepsa et Pertamina). Considéré comme un exemple de partenariat efficace, ce projet d'envergure a pour objectif d'augmenter la capacité de l'unité de traitement des eaux huileuses pour réinjection et maintien de pression du réservoir, en plus de garantir la disponibilité de la capacité de compression de gaz.


Le gisement d'Ourhoud, dont la production d'huile, de 2002 à ce jour, a atteint un milliard de barils, notamment après la mise en exploitation de ses installations visant à d'augmenter le débit d'huile et contribuer à l'amélioration de la récupération, fonctionne conformément aux règles environnementales en vigueur, selon les explications fournies par des cadres lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des cadres de Sonatrach et des représentants de différentes compagnies partenaires. Il s'agit notamment du traitement et réinjection des eaux huileuses, du traitement de l'épandage et des sables pollués, du processus biodégradable et de la réutilisation des eaux usées domestiques pour l'irrigation, signale-t-on. Il est à rappeler enfin que le groupe Sonatrach va investir une cinquantaine de milliards de dollars sur les cinq prochaines années, soit une moyenne de 10 milliards de dollars annuellement afin de réussir son développement dans tous les domaines (exploration, exploitation, formation...).

In : L’EXPRESSION du 29/11/2017

 

Sonatrach Mise en service dun projet de gaz de vente Hassi Messaoud

Programme national  - Canal AlgerieEnahar  - Dzair News